Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le smic va augmenter de plus de 2% le 1er mai





Le 15 Avril 2023, par La rédaction

Le Smic va être revalorisé d'un peu plus de 2% le 1er mai, après la précédente hausse de début janvier. Il s'agit de refléter le niveau de l'inflation. Elisabeth Borne appelle par ailleurs les entreprises à négocier les salaires les plus bas.


Un smic mensuel à 1.383 euros

Le salaire minimum va augmenter de 2,19% le 1er mai, a indiqué le cabinet du ministre du Travail, Olivier Dussopt. Cela va représenter une revalorisation de 30 euros pour le smic net mensuel, autrement dit 1.383 euros pour un équivalent temps plein. Elisabeth Borne, lors d'une visite dans un hypermarché en Eure-et-Loir, a annoncé la nouvelle en parlant d'une hausse d'un peu plus de 2%. 

Le smic avait été relevé le 1er janvier de 1,81%, mais il est possible d'appliquer des changements durant l'année en fonction de l'inflation, en particulier quand elle franchit le seuil des 2%. Bien sûr, c'est le cas en ce moment : en mars, l'Insee a enregistré une hausse des prix sur un an de 5,7%. Lors de sa visite, la Première ministre a exhorté les entreprises à négocier « au plus vite » les grilles salariales pour ne pas pénaliser ceux qui gagnent un peu plus que le salaire minimum mais qui ne pourront pas bénéficier de la hausse automatique du 1er mai.

Visite difficile entre réforme des retraites et inflation

Ce coup de pouce intervient dans un contexte social perturbé par la réforme des retraites : Elisabeth Borne a ainsi été interpellée par des opposants au texte, qui est passé de justesse grâce au 49.3. La hausse des prix des produits alimentaires est également au cœur des préoccupations de millions de Français : la locataire de Matignon a voulu faire la promotion du « trimestre anti-inflation » mené par le gouvernement et les distributeurs.

« Grâce au trimestre anti-inflation, avec cet engagement des distributeurs à rogner sur leurs marges pour protéger le pouvoir d’achat, on a pu éviter cette flambée des prix de l’alimentation et des produits d’hygiène », a-t-elle affirmé. Malgré tout, les prix restent toujours très élevés sur de nombreux produits du quotidien, poussant de nombreux consommateurs à rogner sur leur alimentation.



Tags : smic

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook