Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le surendettement touche surtout les femmes





Le 23 Mars 2023, par La rédaction

Le nombre de dossiers de surendettement a reculé en 2022, grâce au dynamisme du marché du travail et à plusieurs réformes visant à prévenir ce risque auprès des ménages.


Moins de dossiers de surendettement

En 2022, ce sont 113.081 dossiers de surendettement qui ont été déposés, relève le bilan annuel de la Banque de France. Un volume certes trop important, mais en baisse de 7% par rapport à l'année précédente. Dans près de 4 dossiers sur 10, un rétablissement personnel a été initié, c'est-à-dire un effacement complet des dettes. Cette baisse du surendettement est une tendance de fond, sachant qu'on enregistre une réduction du nombre de dossiers sur les huit dernières années. 

Différentes réformes ont été mises en œuvre ces dernières années pour éviter le surendettement, ce qui explique le recul constaté en 2022. Le dynamisme du marché du travail en est aussi une des raisons. Néanmoins, le profil des surendettés dresse le tableau des inégalités en la matière, puisque 55% des dossiers sont déposés par des femmes âgées de 8 à 54 ans.

Des inégalités persistent

Plus globalement, le surendettement concerne les personnes âgées de 25 à 64 ans (dans 83% des cas), c'est vingt points de plus par rapport à la représentation de cette catégorie d'âge en France. Les adultes isolés, les chefs de famille monoparentale ainsi que les personnes sans activité professionnelle sont les premiers touchés. Les ménages surendettés sont majoritairement locataires pour trois quart d'entre eux, c'est deux fois plus que pour l'ensemble des ménages français.

Les deux tiers des ménages souffrant de surendettement affichaient l'an dernier un niveau de vie inférieur au Smic net mensuel (pour l'ensemble de la population française, le chiffre est de 21%). Par ailleurs, la Banque de France observe que la moitié des ménages surendettés n'ont pas de capacité de remboursement.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook