Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le taux du PEL pourrait baisser





Le 13 Janvier 2016, par

Le PEL, Plan Epargne Logement, pourrait voir sa rémunération être revue à la baisse si on croit les propos du nouveau gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Gallhau. Ce mercredi 13 janvier 2016, interrogé sur Europe 1 au sujet du futur du PEL et du Livret A dont les rémunérations devraient être revues le premier février 2016, il a donné quelques indices au sujet de ces deux produits d’épargne.


Shutterstock/Economiematin
Shutterstock/Economiematin
La dernière baisse du PEL date de février 2015 : l’an dernier le Plan Epargne Logement avait vu sa rémunération passer de 2,5% à 2% entraînant une augmentation des ouvertures durant le mois de janvier 2015. En effet la nouvelle rémunération ne concernait que les PEL ouverts après le 1er février et les Français en ont profité pour garder une rémunération attractive.

Selon le gouverneur de la Banque de France, au 1er février 2016 le PEL pourrait voir sa rémunération baisser encore. Si rien n’a été décidé, les experts pensent qu’elle pourrait baisser à 1,75%. Si la décision est prise, elle ne concernera encore une fois que les nouveaux livrets ouverts après la date en question.

Le PEL, dont la rémunération moyenne en France est encore de 2,79%, reste un livret attractif alors que le Livret A a vu son taux chuter à 0,75%, au plus bas, le 1er août 2015. Les ménages Français ont placé sur leurs PEL 18,5 milliards d’euros en 2015 tandis qu’ils ont retiré plus de 11 milliards d’euros de leurs livrets A.

Concernant le Livret A, par ailleurs, le gouverneur de la Banque de France a laissé entendre que son taux ne devrait pas être révisé à la baisse. Le calcul mathématique, en cette période d’inflation faible, donne un taux de 0,50% mais la Banque de France devrait déroger à la règle et laisser le dernier mot au gouvernement.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook