Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le trou de la Sécu, presque de l'histoire ancienne





Le 25 Septembre 2016, par Olivier Sancerre

Le fameux « trou » de la Sécurité sociale sera de l'histoire ancienne, ou presque, en 2017 a promis Marisol Touraine. Le déficit ne sera plus que de 400 millions d'euros l'année prochaine.


La ministre de la Santé s'est empressée de partager l'information : le déficit qui affecte depuis 16 ans le régime général — maladie, retraites, familles et accidents du travail — sera pratiquement résorbé en 2017. En 2016, le « trou » de la Sécu s'affichait à 3,4 milliards d'euros, mais à 400 millions l'année prochaine, les comptes n'auront jamais été aussi proches de l'équilibre.

Il n'y a pas de miracle, a déclaré Marisol Touraine. Parmi les raisons qui expliquent cette réduction drastique du déficit, la ministre cite l'amélioration de l'activité et la création d'emplois qui génère plus de cotisations sociales. Il y a aussi les « réformes structurelles » engagées depuis 2012 et le début du quinquennat de François Hollande.

Tout n'est cependant pas réglé : en ajoutant le déficit du Fonds de solidarité vieillesse, le trou se creuse de 4,2 milliards d'euros supplémentaires. Et rien ne dit que le déficit de la Sécu restera pour toujours à l'équilibre : pour cela, de nouvelles mesures d'économies devront être prises par les prochains gouvernement.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook