Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le trou de la Sécu, presque de l'histoire ancienne





Le 25 Septembre 2016, par

Le fameux « trou » de la Sécurité sociale sera de l'histoire ancienne, ou presque, en 2017 a promis Marisol Touraine. Le déficit ne sera plus que de 400 millions d'euros l'année prochaine.


La ministre de la Santé s'est empressée de partager l'information : le déficit qui affecte depuis 16 ans le régime général — maladie, retraites, familles et accidents du travail — sera pratiquement résorbé en 2017. En 2016, le « trou » de la Sécu s'affichait à 3,4 milliards d'euros, mais à 400 millions l'année prochaine, les comptes n'auront jamais été aussi proches de l'équilibre.

Il n'y a pas de miracle, a déclaré Marisol Touraine. Parmi les raisons qui expliquent cette réduction drastique du déficit, la ministre cite l'amélioration de l'activité et la création d'emplois qui génère plus de cotisations sociales. Il y a aussi les « réformes structurelles » engagées depuis 2012 et le début du quinquennat de François Hollande.

Tout n'est cependant pas réglé : en ajoutant le déficit du Fonds de solidarité vieillesse, le trou se creuse de 4,2 milliards d'euros supplémentaires. Et rien ne dit que le déficit de la Sécu restera pour toujours à l'équilibre : pour cela, de nouvelles mesures d'économies devront être prises par les prochains gouvernement.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook