Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le vapotage désormais interdit sur le lieu de travail





Le 3 Octobre 2017, par Olivier Sancerre

C'est une des nouveautés mises en place ce 1er octobre : le vapotage est désormais interdit dans les transports publics ainsi que dans les écoles et… au travail. Mais il existe des exceptions.


La loi est plus souple concernant le vapotage sur le lieu de travail. Le décret du 27 avril de cette année précise ainsi que la pratique est interdite dans les « lieux de travail fermés et couverts à usage collectif » : dit autrement, on ne peut plus s'adonner au vapotage dans les open spaces. Les bureaux individuels ne sont pas concernés par ce texte. Attention, il faut aussi suivre les recommandations inscrites dans le règlement intérieur de l'entreprise, qui peut tout à fait interdire le vapotage partout.

Mais le décret laisse un certain espace pour continuer à utiliser une cigarette électronique, dans les bureaux séparés, fermés et particuliers. Le tabac traditionnel reste lui, bien sûr, totalement proscrit, tout comme le vapotage dans les salles de réunion, de repos, au restaurant ou dans le hall d'accueil du lieu de travail. Y compris dans les toilettes… Le décret ne fait nullement mention de l'obligation pour l'employeur de créer un « coin vapotage » dans les locaux de l'entreprise. Les salariés qui ne disposent pas d'un bureau fermé devront donc aller à l'extérieur.

L'employeur est en revanche tenu de mettre en place une signalisation « apparente » de l'interdiction de vapoter dans l'entreprise. Il risque sinon une amende de 68 euros, qui peut aller jusqu'à 450 euros ; c'est l'inspection du travail qui peut dresser un PV. En ce qui concerne les salariés, le vapoteur impénitent qui s'adonnerait à son vice dans les locaux ouverts de la société est passible d'une amende de 35 euros (elle peut se monter jusqu'à 150 euros). C'est à la demande de l'employeur que l'inspecteur du travail ou l'agent de police judiciaire peut constater l'infraction.



Tags : vapotage

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook