Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Leclerc lance son offre de fourniture d'électricité





Le 13 Septembre 2018, par

Leclerc veut se faire une place sur le marché de l'électricité. L'enseigne lance ce jeudi 13 septembre une offre de fourniture d'électricité qui coûte jusqu'à 20% moins cher que le tarif réglementé.


Michel-Edouard Leclerc l'écrit noir sur blanc sur son blog, l'objectif de l'enseigne est d'être « le moins cher du marché ». Pour ce faire, les clients qui souscriront à l'offre de fourniture d'électricité du groupe pourront bénéficier soit de 10% de remise par rapport au tarif réglementé, soit de 20% sous forme de crédit en bons d'achat sur leur carte de fidélité Leclerc. Le groupe a l'intention de servir 3 millions de foyers en métropole d'ici trois ans, et avant cela de devenir « rapidement » le fournisseur alternatif de référence face à EDF.

Leclerc vise 10% du marché de l'électricité en France. L'enseigne est en mesure d'y parvenir grâce aux réductions offertes aux clients et qui s'appuient les « faibles marges » du distributeur, écrit encore le patron de l'entreprise. « On va pouvoir acheter moins cher avec la progression de notre part de marché et on pourra rapidement faire bénéficier aux clients d'économies d'échelle ». Dans un deuxième temps, Leclerc voudra s'adresser aux entreprises avec une offre sur mesure, mais on ignore encore quand.

Le distributeur n'est pas le seul sur ce marché de la fourniture alternative d'électricité. Leclerc fait face à Casino, qui a lancé l'an dernier sa propre offre sous la marque Cdiscount, en partenariat avec GreenYellow. Cette offre se présente comme 15% moins onéreuse que les prix pratiqués par EDF. D'autres fournisseurs sont aussi sur les rangs, comme Engie, Eni ou encore Total, qui nourrit lui aussi une grande ambition dans ce secteur.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook