Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les 3Suisses changent de propriétaire





Le 26 Novembre 2018, par François Lapierre

Tremblement de terre dans le petit monde de la vente par correspondance. Les 3Suisses se sont trouvés un nouveau propriétaire avec ShopInvest, spécialiste de la mode et de la décoration, rapporte le Journal du Dimanche.


Nouveau départ pour les 3Suisses. La société Domoti, spécialisé dans la vente de produits pour les séniors, a vendu l’ex-champion de la vente par correspondance à ShopInvest. Cette société, qui compte une cinquantaine de salariés, exploite une dizaine de sites web consacrés à la décoration et à la mode (Bijourama, DeckDeco, MenCorner…). Le montant de la transaction n’a pas été rendu public. Le pari de la relance est de taille pour ShopInvest, qui veut recruter 20 salariés sur Paris, ce qui portera les effectifs totaux des 3Suisses à une soixantaine de personnes.

Les 3Suisses réalisent un chiffre d’affaires annuel de 120 millions d’euros. Des ventes qui ne sont plus que l’ombre de qu’elles étaient en 2005, quand la société affichait des revenus de l’ordre du milliard d’euros. Cependant, le VPCiste a toujours des atouts. « 3Suisses a une base de 8 millions de clientes et communique avec 2 millions d'entre elles », explique ainsi Olivier Gensburger, qui dirige ShopInvest en tandem avec Karine Schrenzel. L’objectif est d’atteindre 4 millions d’ici un an, indique-t-il. 

Le nouveau propriétaire compte une cinquantaine de personnes ; il réalise un chiffre d’affaires de 35 millions d’euros par an. ShopInvest entend conserver le catalogue des 3Suisses ainsi qu’un modèle « très humaniste, en lien étroit avec la clientèle ». Pas question de mettre en place une « efficacité froide » à la Amazon, ou encore une place de marché comme La Redoute. Le pari sera-t-il gagnant ? Réponse dans quelques mois.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook