Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les États-Unis font peser la menace judiciaire sur Huawei





Le 18 Janvier 2019, par François Lapierre

Les tensions s’amplifient entre les États-Unis et Huawei. Une enquête pénale engagée contre le géant chinois des télécoms devrait aboutir à une inculpation.


Plusieurs procureurs fédéraux ont lancé une enquête sur des pratiques de Huawei qui s’apparenteraient à du vol de propriété intellectuelle. Le Wall Street Journal explique que l’affaire remonte à 2012 : des ingénieurs de Huawei se sont rendus dans un laboratoire de l’opérateur américain T-Mobile. Ils y ont dérobé des pièces d’un robot en cours de développement, baptisé « Tappy ». T-Mobile avait porté l’affaire devant les tribunaux, ce qui avait conduit en mai dernier à une condamnation de Huawei à une amende de 4,8 millions de dollars. La justice n’était pas allée plus loin, arguant que Huawei n’avait pas exploité ces vols de technologie.

La nouvelle enquête engagée des procureurs devrait aboutir prochainement, avec des inculpations à la clé. De plus, plusieurs parlementaires américains veulent que soit examiné un texte qui interdira la vente de composants électroniques fabriqués aux États-Unis à Huawei et d’autres entreprises comme ZTE. Ces parlementaires reprochent à ces entreprises de ne pas respecter les lois américaines. Voilà qui ne va pas arranger les relations entre la Chine et les États-Unis, alors que s’ouvrent de nouvelles négociations sur le commerce entre les deux pays.

Huawei est dans le ligne de mire de l’administration américaine, qui fait pression sur les pays alliés pour refuser à l’équipementier de participer aux appels d’offres de construction des réseaux 5G. Huawei est un des leaders mondiaux de ces équipements. Le Japon et l’Australie ont cédé aux pressions américaines, tandis que la France et le Royaume-Uni entretiennent des doutes sur la probité du groupe. 



Tags : Huawei

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook