Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les Français semblent très favorables à une légalisation du cannabis





Le 2 Mars 2021, par Paolo Garoscio

Alors que le gouvernement fait face à une dette publique qui a explosé du fait de la crise sanitaire, une bonne nouvelle pourrait être arrivée de la consultation citoyenne sur le cannabis récréatif. À l’opposé de la politique gouvernementale, et particulièrement de Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, les Français semblent très favorables à ce que la législation sur le cannabis évolue vers, a minima, une dépénalisation.


Vers un changement de politique sur le cannabis en France ?

Pixabay/Herbal Hemp
Pixabay/Herbal Hemp
Malgré une politique très répressive, le France est le pays d’Europe où le cannabis est le plus consommé, et celui-ci représente d’ailleurs la très grande majorité, près de 80%, des substances illicites utilisées sur le territoire. La consultation citoyenne qui s’est terminée et qui a reçu près de 250.000 réponses semble montrer que les Français sont prêts pour un changement de ton sur le sujet.

La très grande majorité des réponses (80%) se sont révélées favorables à une forme de légalisation, auxquelles s’ajoutent 13,8% de réponses favorables à une dépénalisation. Seulement 4,6% des répondants veulent un durcissement des règles, et 0,8% un statu quo. Des chiffres à remettre toutefois dans le contexte : la consultation citoyenne n’est ni un sondage ni un référendum, et a donc massivement intéressé les pro-légalisation, ce qui explique, en partie, ces chiffres. Néanmoins, près d’un tiers des réponses venaient de personnes n’ayant jamais consommé de cannabis.

La légalisation pour payer la dette Covid ?

L’intérêt de cette consultation est qu’elle permettra aux députés et aux politiques de lancer le débat sur l’évolution de la législation. Une dépénalisation, par exemple, pourrait répondre à un besoin de libérer des effectifs de police et gendarmerie, et même de désengorger la justice, sans toutefois légaliser le cannabis.

La légalisation, qui connaît un engouement croissant notamment outre-Atlantique, permettrait en outre de lancer un nouveau commerce et donc de renflouer les caisses de l’État alors qu’il doit payer la dette Covid. Or, les États américains qui ont légalisé le cannabis récréatif ont recueilli des milliards de dollars d’impôts liés à la vente.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook