Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les Françaises travailleront gratuitement à partir du 5 novembre, 16h47





Le 4 Novembre 2019, par Nicolas Boutin

L’économiste Rebecca Amsellem, alerte sur les inégalités salariales entre les hommes et les femmes depuis quatre ans.


Un écart de salaires estimé à 15,4%

Et si le 5 novembre à partir de 16h47, les Françaises arrêtaient de travailler jusqu’à la fin de l’année ? Selon les calculs de l’économiste et militante féministe Rebecca Amsellem, les employées françaises travailleraient gratuitement jusqu’au 31 décembre à partir du 5 novembre à 16h47.

C’est le résultat d’un calcul mené par l’économiste qui rapporte l’écart entre les salaires au nombre de jours travaillés dans l’année. Elle estime la différence de revenus de l’ordre de 15,4%, tous secteurs confondus.

Une égalité attendue « pas avant 2168 »

Cette opération est organisée pour la quatrième année consécutive et tente d’alerter sur ces inégalités toujours persistantes dans le monde de l’entreprise en France. En 2017, le jour symbolique était fixé au 3 novembre, puis le 6 novembre l’année suivante. « À ce rythme-là, ce ne sera qu’en 2168 que les femmes seront aussi bien rémunérées que les hommes », lance Rebecca Amsellem.

Elle propose plusieurs pistes de réflexion pour accélérer ce processus de baisse des inégalités. Rebecca Amsellem recommande la création d’un certificat d’égalité, directement inspiré du modèle islandais, toujours en pointe pour la réduction des inégalités entre les sexes, la transparence complète des salaires dans toutes les structures et l’instauration d’un véritable congé de paternité.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook