Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les Pages Jaunes vont tirer leur révérence en 2020





Le 25 Février 2019, par La Rédaction

Les Pages Jaunes ne pourront plus se feuilleter à compter de la fin de l’année prochaine. L’éditeur SoLocal mise désormais tout sur internet.


Les particuliers ne recevront plus le « bottin » après 2020. L’annonce de l’éditeur des fameuses Pages Jaunes, SoLocal, n’étonnera pas grand monde, internet étant passé par là et la majorité de la population étant désormais connectée. Dans le détail, les Pages Blanches, qui répertorient les adresses des particuliers, ne seront plus distribuées après la fin 2019. La dernière édition des Pages Jaunes, les annuaires listant les professionnels dans chaque département, sera diffusé fin 2020.

 

Le « bottin » existe depuis 1880. Il remplissait à l’époque la même fonction qu’aujourd’hui, mais si les Pages Jaunes et Blanches ont su résister au Minitel, le tsunami internet et plus spécifiquement la révolution du smartphone ont contribué à ringardiser ces énormes volumes de papier. 57 millions d’annuaires avaient été distribués en 2007, contre 9 millions en 2019. Certaines régions, considérées comme suffisamment connectées, sont déjà privées de Pages Jaunes (c’est le cas en Ile-de-France et dans le Nord).

 

SoLocal, qui possède aussi l’application mobile Mappy, a essuyé une baisse de son chiffre d’affaires de 9,3% l’an dernier. L’entreprise a dû lancer un plan de restructuration, qui va toucher 1 000 postes sur un total de 4 500. Le groupe espère désormais offrir ses services aux entreprises qui cherchent à améliorer leur visibilité sur internet.

 



Tags : Pages Jaunes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook