Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les Trois Suisses rachetée par ShopInvest





Le 25 Novembre 2018, par Paul Malo

L'ex-star de la vente par correspondance a été rachetée par le groupe de commerce en ligne ShopInvest,


120 millions d'euros de chiffre d'affaires

Les 3 Suisses changent de mains. L’ex grand nom de la vente par correspondance a été contraint, comme son concurrent de jadis - La Redoute -  de se réinventer à l’heure d’Internet. Aujourd’hui, son chiffre d’affaires s’élève encore à environ 120 millions d’euros, mais est très loin du milliard qu’elle réalisait en encore en 2005.

Selon les informations du Journal du Dimanche, la société, qui compte aujourd’hui une quarantaine de salariés, vient d’être rachetée par  le groupe de commerce en ligne ShopInvest. Le montant de la transaction n’est pas connue à ce jour.

Contacter 4 millions de clientes par an

Le groupe ShopInvest, dirigé par le duo Karine Schrenzel et Olivier Gensburger, gère dix sites consacré à la mode et la décoration, tels MenCorner, Bijourama, LemonCurve et DeclikDeco. La société réalise pour sa part un chiffre d'affaires annuel de 35 millions d'euros. Elle rachète les Trois Suisses à  Domoti, spécialiste lillois de la vente par correspondance de produits pour seniors.

Pourquoi un tel rachat ?  Parce que les Trois Suisses possède encore une base forte de 8 millions de clientes, et communique avec un quart d’entre elles. ShopInvest entend relance la marque, toucher deux fois plus de clientes chaque année, effectuer une vingtaine de recrutements sur Paris et garder l’esprit du mythique catalogue de vente par correspondance.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook