Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les VTC sont en grève illimitée depuis ce week-end





Le 17 Février 2018, par

Les VTC (véhicules de tourisme avec chauffeur) sont en grève illimitée depuis ce samedi 17 février, en région parisienne comme dans les grandes villes françaises. Les conducteurs reprochent au gouvernement son « silence » face à leurs demandes.


Les chauffeurs, regroupés au sein de l'« Union des VTC », veulent la mise en place d'une tarification minimum des courses. « Certains travaillent actuellement jusqu'à 60 heures par semaine pour un salaire de 1.900 euros nets au maximum par mois », explique la CFDT-VTC/Loti qui, avec FO, fait partie de ce collectif. Les syndicats ne veulent pas « gêner les utilisateurs », ils dénoncent en revanche les agissements des plateformes, à commencer par Uber.

Les pratiques du géant américain de la mise en relation entre chauffeurs et usagers sont dénoncées par le collectif de VTC : hausse des commissions sur les courses, déconnexion des chauffeurs, absence de dialogue social… Tout cela provoque de l'endettement et des horaires excessifs, déplorent les syndicats. En décembre dernier, le ministère des Transports annonçait la création d'une mission, mais depuis les chauffeurs estiment que rien n'a réellement bougé.

Pourtant, la loi Grandguillaume a remis certaines choses à plat, comme le statut LOTI, celui de nombreux chauffeurs VTC, qui est désormais encadré. Les conducteurs doivent désormais passer un examen. L'engorgement des dossiers a obligé le gouvernement à accorder un délai qui permet aux chauffeurs en attente de continuer à exercer jusqu'à l'obtention du statut.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : vtc

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook