Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les armées obtiennent un dégel précoce de crédits





Le 23 Juillet 2017, par

Le gouvernement fait un geste envers les armées. La ministre des Armées Florence Parly a annoncé dans le Journal du Dimanche le dégel de 1,2 milliard d'euros sur les 1,9 milliard gelés en 2017.


Cet argent va permettre au ministère et à la Direction général de l'armement de bénéficier d'une meilleure visibilité pour leur trésorerie et le paiement des factures. Habituellement, ces « dégels » interviennent plutôt en fin d'année. Le rapporteur spécial des crédits de la défense à la commission des finances, François Cornut-Gentille, se veut rassurant : il ne s'agit pas de dépenses supplémentaires ni un « cadeau fait aux armées », mais le simple respect de la loi de finances initiale.

De fait, les armées vont devoir réaliser les 850 millions d'euros d'économies demandées par le gouvernement cette année. Une somme qui n'aura pas d'impact sur le fonctionnement de la Défense, assure Florence Parly. Ce sont ces économies qui ont provoqué la démission du général de Villiers, qui avait vertement reproché à l'exécutif l'effort demandé aux armées. Emmanuel Macron avait recadré le général la veille du 14-Juillet. « Sur les sujets budgétaires, c'est au ministre des armées de s'exprimer devant les élus, car ce n'est pas la commission qui prépare le budget mais le gouvernement comme le prévoit la Constitution », détaille la ministre.

Mais cette controverse a finalement permis aux armées d'obtenir un geste significatif : son budget sera le seul, l'année prochaine, à progresser. Il augmentera de 1,8 milliard d'euros en 2018, « du jamais vu depuis 10 ans » selon Florence Parly. Ces gestes seront-ils de nature à améliorer les relations entre l'Élysée et la Défense ?


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : défense

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook