Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les avions d'Air Antilles Express cloués au sol





Le 31 Août 2021, par La rédaction

Coup dur pour Air Antilles Express : ses vols ont été suspendus suite à une inspection de l'Organisme pour la sécurité civile qui a relevé plusieurs non conformités « majeures ».


Non conformités majeures

Air Antilles Express dessert les Antilles françaises, la République dominicaine, la Guyane, Miami, Porto Rico ainsi que Haïti. Propriété de la Compagnie aérienne interrégionales express (Caire), la compagnie est basée en Guyane. Jusqu'à nouvel ordre, ses vols sont suspendus après la découverte de huit non conformités majeures par l'Organisme pour la sécurité civile, confirme la Direction générale de l'aviation civile (DGAC). 

En l'occurrence, c'est le « système de gestion [qui] ne permet pas de contrôler la conformité aux procédures requises pour assurer la navigabilité des ces flottes d’aéronefs et d’adéquation des procédures », selon la DGAC. Ces non conformités concernent des délais non respectés entre deux révisions. La DGAC rappelle que « s'il y a une suspicion d'impact direct sur la capacité à transporter des passagers, il y a une suspension immédiate [du certificat de transporteur aérien] ». 

Actions correctives

Air Antilles Express exploite 11 appareils (7 ATR et 4 Twin Otter) qui ne pourront donc plus décoller avant que la compagnie apporte des actions correctives, indique aussi la DGAC. D'ailleurs, des discussions sont en cours entre Caire et l'Organisme pour la sécurité civile. La compagnie indique tout mettre en œuvre pour « acheminer les passagers concernés par ces perturbations et revenir à une situation normale dans les plus brefs délais ».

Reste désormais à régler le problème de l'accord avec Air France. La compagnie vend en effet des places entre plusieurs destinations sur les vols d'Air Antilles Express (Pointe-à-Pitre, Fort-de-France, Cayenne et Fort-de-France). Selon l'Echo Touristique, ce partenariat pourrait être remis en cause suite à la suspension du certificat du transporteur aérien.



Tags : aviation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook