Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les banques françaises vont installer mille postes à Paris suite au Brexit





Le 21 Juillet 2017, par Olivier Sancerre

Si Paris a encore des difficultés pour attirer les établissements bancaires internationaux basés dans la City de Londres, les banques françaises installées dans la capitale britannique font moins de difficulté.


C’est la Fédération bancaire française qui l’a annoncé : dans un communiqué, elle confirme que « les grands groupes bancaires français choisiront naturellement Paris » dans le cadre du Brexit. Un millier d’emplois sont concernés, qui iront muscler la place financière de Paris. « L'effet d'entrainement est d'au moins trois emplois indirects pour un emploi direct », précise la Fédération, donc un total de 3 000 emplois. Une bonne nouvelle pour Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, et pour Edouard Philippe qui a déjà eu l’occasion de faire des annonces visant à améliorer l’attractivité de Paris dans le cadre du Brexit.

 

Des promesses qui devront être réalisées, peut-on lire en avertissement dans le communiqué de la Fédération. « Le dimensionnement des équipes qui s'installeront à Paris dépendra aussi des décisions réglementaires sur les conditions d'exercice des activités financières dans l'Union européenne, de la réglementation des activités de marché et de la localisation des infrastructures de marché  », indique-t-elle. Les banquiers veulent que la France rassure en matière de prévisibilité et de stabilité de sa politique fiscale, toutes choses dont le pays a manqué ces dernières années.

 

Actuellement, seule la banque HSBC a annoncé son intention d’installer une partie de ses équipes londoniennes à Paris. 1 000 emplois  devraient être relocalisés auprès de la CCF, filiale du groupe financier. La plupart des autres établissements bancaires sont encore dans l’expectative et pèse le pour et le contre ; la concurrence de Francfort est particulièrement forte. Paris a cependant une carte à jouer, mais il faut que les mesures annoncées soient prises rapidement.




Tags : brexit

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises













Rss
Twitter
Facebook