Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les billets de concerts toujours plus chers





Le 30 Décembre 2019, par Olivier Sancerre

Les artistes misent d'abord sur les concerts pour vivre de leur art. Les prix des billets ont subi une hausse significative en dix ans, tandis que la rémunération issue de l'écoute s'est fortement réduite.


+55% en dix ans en Amérique du Nord

Si les offres payantes d'écoute de musique en streaming offrent une alternative de plus en plus séduisante au piratage, elles ne font pas le bonheur des artistes, des groupes et des auteurs compositeurs. Non seulement les ventes d'albums et de singles physiques sont en chute libre, mais encore les rémunérations tirées de l'écoute ne rapportent pas grand chose. C'est pourquoi les artistes misent d'abord et avant tout sur les concerts, ce qui a fait exploser le prix des billets : en Amérique du Nord, il a tout simplement augmenté de 55% en moyenne depuis 2010, d'après une étude de Pollstar.

En France, le Centre national de la Musique a établi que le prix du billet avait atteint 35 euros en moyenne, avec par exemple une hausse 5% entre 2016 et 2017 sans commune mesure avec le niveau de l'inflation. Aux États-Unis, 75% des revenus des artistes proviennent de leurs concerts qui, malgré les prix des tickets, sont toujours plébiscités par les fans.

Les fans répondent présent

Si le streaming ne permet pas de vivre de son art, cette forme d'écoute a un avantage : elle leur permet en effet d'étendre leur public au-delà des fans habituels, ce qui, en retour, alimente les fosses dans les concerts. Il n'en reste pas moins vrai que certains artistes parmi les plus cotés et leurs tourneurs n'hésitent pas à facturer très cher les places : les billetteries dépassent allègrement les 100 dollars/euros.

La conséquence de cette politique de prix élevés, c'est que le taux d'occupation de certaines salles peut être décevant. Mais ces places laissées vides sont compensées sur l'ensemble d'une tournée et la rentabilité est généralement au rendez-vous. D'ailleurs, certains vendeurs ont intégré le même système de facturation que les compagnies aériennes : les places sont vendues plus ou moins chères en fonction de la demande et de la position dans la salle.



Tags : musique

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook