Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les bouchons en plastique resteront attachés aux bouteilles





Le 10 Juin 2024, par La rédaction

À partir du 3 juillet, une directive européenne impose que tous les bouchons en plastique soient attachés aux bouteilles de moins de trois litres. Cette initiative vise à réduire la pollution plastique et à améliorer le recyclage, marquant un tournant significatif dans la lutte contre les déchets marins.


Les bouchons en plastique, un fléau pour l'environnement

Les bouchons et capsules en plastique constituent un problème majeur pour l'environnement. Selon la Commission européenne, ils représentent environ 10 % des déchets plastiques retrouvés sur les plages européennes. La directive de 2019 stipule que « dans l’Union, 80 à 85 % des déchets sauvages dans le milieu marin, mesurés sous la forme de comptages effectués sur les plages, sont en plastique, les articles en plastique à usage unique représentant 50 % et les articles liés à la pêche 27 % du total ».

L'objectif principal de cette nouvelle réglementation est de prévenir et de réduire l'impact du plastique sur l'environnement, particulièrement le milieu aquatique, ainsi que sur la santé humaine. En gardant les bouchons solidaires des bouteilles, on espère diminuer la quantité de déchets plastiques éparpillés dans la nature, favorisant ainsi un meilleur recyclage de ces matériaux.

Vers une bouteille plus écologique

Alors que certaines marques comme Cristaline avaient déjà adopté ce type de bouchon dès 2016, d'autres leaders du marché comme Coca-Cola, Vittel, Lipton et Pulco ont dû s'adapter récemment pour se conformer à cette nouvelle législation. Cette transition n'a pas été sans défis pour les entreprises, nécessitant des investissements massifs et une restructuration significative des lignes de production.

La mise en place de ces bouchons solidaires a entraîné une augmentation des coûts opérationnels et, dans certains cas, une réduction temporaire de la production, affectant la disponibilité de certains produits sur le marché. Toutefois, les fabricants ont reconnu la nécessité de ces changements pour répondre aux exigences environnementales croissantes et soutenir les efforts de réduction des déchets plastiques.

Outre l'obligation de bouchons solidaires, la directive européenne de 2019 impose également des exigences concernant la composition des bouteilles en plastique. D'ici 2025, les bouteilles devront contenir au moins 25 % de plastique recyclé, pour atteindre 30 % minimum en 2030. Cette initiative vise à encourager le recyclage et à réduire la dépendance aux matières plastiques vierges, contribuant ainsi à une économie circulaire plus durable.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook