Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les buralistes veulent boycotter la vente de timbres fiscaux





Le 6 Novembre 2014, par

C’est la réponse des buralistes aux paquets neutres et les hausses successives du prix du tabac. Les gérants des bureaux de tabac veulent boycotter la vente de timbres fiscaux. Ils pensent même à fermer leurs bureaux, une sorte de grève du tabac pour alerter le gouvernement.


@Shutter
@Shutter

Les mesures annoncées pourraient bien être proportionnelles à la grogne qui anime le secteur des buralistes. Réunis jeudi 6 novembre pour leur congrès annuel, les buralistes veulent alerter le gouvernement sur leur mécontentement. Une grogne qui porte particulièrement sur les hausses successives des prix du tabac et sur la venue prochaine du paquet neutre. 

 

Pour manifester leur colère, ils comptent notamment stopper la vente des timbres fiscaux (ce sont les seuls à pouvoir les vendre dans le commerce), voire fermer le rideau pendant quelques jours. Une manière de montrer qu’ils sont aussi responsables de la délivrance d’un service public, et qu’il ne sont pas seulement des vaches à lait pour le gouvernement. 

 

La menace pour le gouvernement est réelle. Ce serait de plus une première dans l’histoire des bureaux de tabac français. Le gouvernement est donc attendu de pied ferme sur cette question, bien que l’affaire pourrait se retourner contre les buralistes. En effet le choc de simplification prévoit notamment la possibilité d’acheter ses timbres fiscaux… sur Internet. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook