Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les chaussures André dans l'escarcelle de Spartoo





Le 9 Janvier 2018, par

L'enseigne de chaussures André a trouvé son repreneur. Selon Les Echos, c'est Spartoo, le site de vente en ligne français, qui achète l'entreprise détenue par Vivarte, en restructuration.


Les magasins André, reconnaissables à leur logo rouge en façade, vont faire partie d'un site de vente en ligne. C'est Spartoo qui empoche la mise, après que Vivarte a fait part de sa volonté de se recentrer sur quelques marques phare : San Marina, CosmoParis, Caroll, Minelli et La Halle chaussures et vêtements. Dans ce nouveau schéma censé redresser l'activité du groupe, plusieurs enseignes n'ont plus leur place : c'est le cas des vêtements Naf Naf, des chaussures Besson, et d'André. 

André est une enseigne bien connue des centres-ville. L'entreprise a été fondée en 1896, son réseau compte 175 boutiques qui emploie 800 salariés. Quant à Spartoo, c'est une société créée en 2006 à Grenoble. Après avoir prospéré en ligne, le site a ouvert sa première boutique physique en 2015. L'acquisition d'André va lui offrir un réseau bien plus étendu, avec des magasins répartis partout sur le territoire à des emplacements intéressants.

Vivarte est un groupe en difficulté. Durant son exercice 2016/2017, il a accusé un recul de 18% de son chiffre d'affaires. Toutefois, le travail de fond réalisé dans la structure de l'entreprise et auprès des salariés a permis de réduire les pertes de moitié et de dégager un excédent brut d'exploitation en progression, une première en six ans. La cession d'André et des autres marques mises en vente (on saura qui achètera Naf Naf et Besson dans les jours prochains) devrait permettre de continuer à redresser la barre du navire.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : André

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »
















Rss
Twitter
Facebook