Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les commerces veulent une réouverture le 10 mai





Le 23 Avril 2021, par Olivier Sancerre

Les commerçants l'affirment : il faut rouvrir tous les points de vente, peu importe leur taille, au plus tard le 10 mai. Question de survie, affirment les fédérations du commerce dans une tribune.


Appel au gouvernement

C'est une tribune choc publiée dans Le Parisien : 12 fédérations du commerce ainsi que des dirigeants d'entreprises appellent le gouvernement à autoriser la réouverture de tous les points de vente le 10 mai au plus tard, « quelles que soient leur taille et leur localisation ». Une réouverture « impérative », selon les signataires, car le mois de mai est « capital en termes d'activité ». À l'heure actuelle, alors que la France est toujours sous cloche, 150.000 magasins sont fermés en raison de la crise sanitaire.

Les commerçants affirment prendre leur part à l'effort collectif de lutte contre la Covid-19, mais ils assurent aussi que « cette situation de fermeture ne peut plus durer ». Le confinement met « gravement en péril » leurs entreprises et « inquiète [leurs] 800.000 collaborateurs ». Sans oublier tout l'écosystème : fournisseurs, marques, bailleurs, les franchisés, etc.

Risques sur l'emploi

Ce nouveau confinement a des conséquences significatives pour les commerçants, malgré les aides de l'État : problèmes importants de trésorerie, niveau de stock invendu croissant, annulation des investissements, hausse de l’endettement de nos entreprises du fait des PGE… Le risque est réel, selon les signataires, de disparition de magasins et d'emplois.

La tribune est signée par la fédération du prêt-à-porter féminin, de la chaussure, du commerce de centre-ville, de la bijouterie, de la franchise et d'autres encore. Plusieurs dirigeants se sont également rangés derrière le texte. Tous demandent au gouvernement d'acter « dès à présent » une réouverture de tous les magasins le 10 mai. Seront-ils entendu ? Cela reste à voir puisque le niveau des contaminations demeure toujours élevé.



Tags : commerce

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook