Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les compagnies aériennes baissent leurs prix cet été





Le 6 Juillet 2021, par La rédaction

Pour l'été, les compagnies aériennes veulent remplir leurs avions, coûte que coûte. Les prix des billets sont en baisse par rapport à l'été 2019, malgré la recrudescence des cas de contamination dans plusieurs pays.


Objectif remplissage

Après des mois de vaches maigres, les compagnies aériennes ne veulent pas laisser passer l'occasion de remplir leurs avions à peu de frais pour les vacances d'été. Une étude du comparateur de prix Skyscanner relayée par Le Journal du Dimanche fait état de baisses de prix significatives sur les destinations « soleil ». Ainsi, on peut trouver un aller-retour pour l'Espagne au prix de 158 euros pour juillet (contre 193 euros en 2019) et 190 euros en août (au lieu de 224 euros). Ou encore un aller-retour pour la Grèce à 313 euros en juillet et 364 euros en août. 

Cela représente des baisses comprises entre 9 à 18% des prix des billets en comparaison d'il y a deux ans. Et le recul tarifaire est encore plus important pour l'Italie (jusqu'à -26%) ou la Tunisie (jusqu'à -25%). Seule la Corse est épargnée avec des prix qui ont augmenté : 218 euros en 2019, 241 euros cette année. Les transporteurs ont pourtant besoin de refaire leur trésorerie, mais ils ont préféré rogner sur leurs marges pour gonfler le taux de remplissage. 

Recrudescence de la contamination

Il faudra néanmoins surveiller la recrudescence des cas de contamination en raison du variant Delta, qui frappe justement plusieurs pays touristiques comme la Tunisie ou le Portugal. Les compagnies aériennes pourraient devoir réduire leurs capacités pour ces destinations en raison des mesures de restriction, voire de confinement (comme en Tunisie) qui seront prises par les pays pour endiguer cette nouvelle vague.

Pour les compagnies, la priorité est donc de « refaire voyager les gens », selon Transavia, la branche à bas coût d'Air France. Son directeur général adjoint, Nicolas Hénin, a indiqué que l'intérêt pour l'entreprise était de faire voler ses avions et ses équipages. Quitte donc à jouer fortement du levier tarifaire.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook