Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les concessions des autoroutes rachetées par l'État ?





Le 11 Décembre 2014, par

Avec une rentabilité nette qui peut se monter à 24%, les exploitants du réseau autoroutier sont dans l'œil du cyclone. Parmi les solutions envisagées par le gouvernement pour y mettre bon ordre, des députés proposent rien moins que le rachat des concessions d'autoroutes.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
C'est dans une lettre signée par 152 députés que cette solution est apparue. Manuel Valls, interrogé sur le sujet à l'Assemblée nationale par Jean-Paul Chanteguet, président de la commission du développement durable, le chef du gouvernement a déclaré que rien n'était écarté. « Toutes les propositions d'amélioration de la situation seront mises sur table », a t-il indiqué.

Il est nécessaire que l'intérêt de l'État soit préservé, c'est pourquoi une « remise à plat totale » est envisagée. Les négociations actuellement en cours avec les concessionnaires des autoroutes doivent aboutir, espère le Premier ministre. Sachant que la dénonciation d'un contrat d'autoroute ne peut s'effectuer que le premier janvier de chaque année après un préavis d'un an, on sera rapidement fixé sur la solution retenue par les pouvoirs publics.

Le rachat des concessions auraient ceci d'intéressant qu'il constituerait un » puissant acte de gauche (…) qui placerait l’État en position de force » pour négocier de nouveaux contrats de délégation à des entreprises privées, expliquent les signataires. Manuel Valls ne devrait pas être insensible à l'argument.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : autoroutes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook