Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les consommateurs français déçus par le goût des fruits





Le 15 Août 2018, par

Près de 7 consommateurs français sur dix ne sont pas satisfaits du goût des fruits vendus dans les supermarchés, selon l'étude annuelle de l'association de consommateurs CLCV. Les fraises et les abricots déçoivent tout particulièrement.


L'étude de la CLCV est dévastatrice pour les producteurs de fruits. 68% des personnes interrogées dans cette enquête menée à l'aveugle auprès de 900 consommateurs ne sont pas satisfaits des fruits proposés dans les grandes et moyennes surfaces. 32% seulement se disent satisfaits du goût des fraises, 31% du goût des abricots. Et ce n'est pas parce qu'un fruit est vendu plus cher qu'il est meilleur : le prix n'a aucun lien avec le goût, selon ces consommateurs déçus.

De même, les différences sont minimes entre les fraises venant de France et les productions espagnoles. 33% des consommateurs interrogés estiment que les fraises françaises ont un « bon goût » ou un « goût agréable », contre 30% pour les fraises venant d'Espagne. La production française est pourtant près de deux fois plus chère que celle espagnole (10,90 euros le kilo, contre 5,60 euros). Même déception pour ce qui concerne les abricots : 27% des personnes interrogées estiment que leur goût est « correct », 42% se disent « pas satisfaits ». Là aussi, les prix ne changent rien : les abricots français sont vendus 4,40 euros du kilo, contre 4,20 euros pour les abricots espagnols.

Une étude en ligne menée en parallèle de ces tests à l'aveugle donne un même pourcentage de consommateurs « peu ou pas satisfaits » par les fruits vendus en supermarché, soit 68%. Parmi les problèmes relevés par les personnes interrogés figurent en premier lieu le niveau de maturité des produits, le goût des fruits, puis leur conservation. L'association de consommateurs réclame des distributeurs une meilleure information sur l'origine et la variété des produits vendus en magasin.

 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : fruits

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook