Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les défaillances d’entreprise repartent à la hausse





Le 23 Janvier 2019, par Paul Malo

Entre croissance faible et effet gilets jaunes, l’assureur-crédit Coface juge que les défaillances d'entreprises seront à la hausse en 2019.


Une inversion de tendance

Pourtant, 2018 était une bonne année… Selon les chiffres de Coface, on aura recensé l’an passé 52.665 défaillances d’entreprises, soit 2,9 % de moins qu'en 2017, le plus bas niveau depuis 2008. Fin 2018, l’impact sur l’activité économique du mouvement des Gilets Jaunes est demeuré imperceptible, les défaillances enregistrées en décembre ayant été inférieures de 3,6 % à celles de décembre 2017. Trois exceptions cependant :  le commerce de détail, l'habillement et la restauration (+ 6 %). Mais faut-il y voir l’effet des blocages et manifestations ou le fait que le budget des Français s’est resserré ?

Mais selon Coface, on devrait recenser 53.192 défaillances d'entreprises en 2019, soit une hausse de 1% comparé à 2018. En effet, du fait du ralentissement de l’économie française, les défaillances d'entreprises sont reparties à la hausse depuis mai 2018, et ce tous secteurs d’activités confondus. Principale victime : le secteur de la construction, avec une baisse de 5,3 % des permis de construire.


 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris



Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

















Rss
Twitter
Facebook