Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les défaillances d'entreprises toujours en recul au mois d'août





Le 16 Septembre 2021, par La rédaction

Les entreprises continuent de bien résister aux vents contraires dans un contexte épidémique toujours important. Au mois d'août, le nombre de défaillances a encore reculé de manière importante sur un an.


Mesures d'aides aux entreprises

Si les mesures de soutien aux entreprises commencent à s'épuiser, elles permettent tout de même aux secteurs toujours touchés par la crise sanitaire de maintenir la tête hors de l'eau, empêchant ainsi une forte hausse des défaillances. Selon la Banque de France, ce sont 28.108 entreprises qui ont fermé leurs portes sur la période de douze mois se terminant au mois d'août, une baisse de 26,3% sur un an.

Le décompte provisoire de l'institution fait état d'un recul de 47% par rapport à juillet 2019. C'est le résultat de plusieurs dispositifs mis en place par le gouvernement pour soutenir l'économie, à commencer par la modification des dates de caractérisation et de déclaration de l'état de cessation de paiement ainsi qu'aux mesures d'aides pour la trésorerie et celles qui permettent aux entreprises de réduire ou retarder le paiement de certaines charges, avance la Banque de France.

Tous les secteurs sont concernés

Le rapport mensuel indique que tous les secteurs d'activité sont concernés par ce recul du volume des défaillances, y compris ceux toujours frappés par les conséquences de l'épidémie de Covid. Ainsi, le nombre de défaillances est en forte baisse dans l'hébergement et la restauration (-42,1% sur un an), alors que c'est un des secteurs les plus touchés par la crise sanitaire. Dans le commerce aussi, on observe une nette baisse des défaillances (-29,9%).

En fait, ce sont quasiment toutes les entreprises de toutes les tailles qui voient leur nombre de défaillances reculer, exception faite de celles des secteurs immobiliers et agricoles. Dans ces deux secteurs, la Banque de France a relevé une augmentation des défaillances, qui restent néanmoins à un niveau moins élevé qu'en 2019.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook