Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les deux Mistral officiellement vendus à l'Égypte





Le 11 Octobre 2015, par Olivier Sancerre

C'est très officiellement que Manuel Valls a signé le contrat de vente des deux Mistral, initialement prévus pour la Russie, avec l'Égypte. Le Premier ministre en a profité pour réitérer les engagements de la France envers l'équilibre de la région.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Le contrat des deux bâtiments porte-hélicoptères a été signé par Manuel Valls et le président égyptien, Abdel Fattah al Sissi. Une manière très protocolaire de mettre un point final à des négociations qui ont duré quelques mois. Si la somme de 950 millions d'euros n'a pas été confirmée par le Premier ministre, il se situe certainement dans la vérité des chiffres.

L'accord de principe avait été décidé entre François Hollande et son homologue égyptien le 23 septembre dernier pour ces deux navires construits à l'origine pour les besoins de la Russie. Le contrat initial, signé en juin 2011 sous la présidence Sarkozy, a finalement été annulé suite aux événements en Ukraine et l'annexion de la Crimée par la Russie.

Ce que Paris a perdu avec Moscou, elle l'a peut-être gagné avec le Caire. La vente des deux Mistral participe en effet de la volonté française de s'inscrire dans l'équilibre de la région. L'Égypte a signé des industriels français un contrat de 5,2 milliards d'euros pour des missiles et une frégate. De quoi pousser Manuel Valls à visiter de nouveau le pays pour resserrer les liens.



Tags : mistral

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook