Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les élections britanniques fragilisent un peu plus la livre sterling





Le 10 Juin 2017, par

Plus rude sera la chute pour la livre sterling, qui ne cesse de baisser depuis le résultat du référendum britannique en juin dernier. Et qui va s’amplifier avec les élections législatives qui n’ont pas donné les résultats escomptés par Theresa May…


La Première ministre britannique a perdu son pari. En convoquant un scrutin anticipé, elle a perdu sa majorité au parlement britannique, alors qu’elle souhaitait au contraire renforcer le nombre de députés du Parti Conservateur. Les résultats des urnes n’ont donné aucune majorité claire : de fait, Theresa May va devoir composer avec des alliés pour pouvoir gouverner. Une situation d’autant plus difficile que les négociations avec Bruxelles doivent débuter le 19 juin.

 

La locataire du 10, Downing Street souhaitait également parler d’une voix forte pour peser en faveur du Royaume-Uni et obtenir ainsi un « deal » plus favorable avec les autorités européennes. Ce pari aussi est raté. Et cela a un impact sur la livre sterling, qui a dévissé de 15% depuis juin dernier et le vote en faveur du divorce avec l’Union européenne.

 

Suite aux élections générales, la monnaie britannique a encore perdu de la valeur. Une bonne nouvelle pour les entreprises exportatrices du pays, ce qui explique la hausse de la Bourse de Londres (+1,04%). Mais les consommateurs, qui achètent surtout des biens provenant de l’étranger, voient leur pouvoir d’achat reculer et leurs salaires augmenter moins vite que l’inflation.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : royaume-uni

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook