Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les espèces de moins en moins utilisées en France





Le 23 Août 2023, par La rédaction

En France, le recours au paiement en espèces diminue progressivement, avec une transaction sur deux effectuée en liquide en 2021. Cette tendance, influencée par l'augmentation des paiements par carte bancaire et sans contact, soulève plusieurs questions quant à l'avenir du cash et ses implications.


Baisse des paiements en espèces

L'année dernière, en France, les paiements en espèces ont représenté seulement 50% des transactions, contre 68% en 2016 et 57% juste avant la crise sanitaire. Cette baisse est notamment due à la hausse des paiements par carte bancaire, et en particulier des paiements sans contact. Le Groupement des Cartes bancaires révèle que 56% des paiements par carte sont aujourd'hui réalisés grâce à la technologie NFC.

Comparativement, dans d'autres pays européens, l'usage du cash est encore plus faible. En Finlande et aux Pays-Bas, la part des transactions en espèces ne représente que 20% des transactions dans les magasins. La réduction de l'utilisation du cash soulève de nombreux défis et questions. Plusieurs problèmes se manifestent à l'idée d'un monde sans espèces, comme la difficulté pour certaines populations d'adopter les modes de paiement numériques, le risque de cyberattaque ou de panne d'électricité. 

Le cash ne disparaîtra pas tout de suite

La disparition totale des espèces semble donc inenvisageable, comme l'a montré l'expérience suédoise qui a fait marche arrière en 2020. Néanmoins, la disponibilité de l'argent liquide devient une préoccupation, notamment en ce qui concerne les distributeurs automatiques. Étant coûteux à produire et à exploiter, les banques ont tendance à les supprimer. Ainsi, 5.000 distributeurs ont disparu entre 2018 et 2021 selon la Banque de France. Ce phénomène devrait s'aggraver avec la fusion du réseau des distributeurs de BNP Paribas, Société Générale et Crédit Mutuel d'ici à 2025, avec une division attendue du nombre de distributeurs par deux.

La chute de l'utilisation de l'argent liquide en France témoigne d'une transformation des habitudes de paiement. Toutefois, elle soulève des questions complexes quant à l'accessibilité, la sécurité et l'avenir des transactions monétaires. La perspective d'un monde sans cash semble lointaine et remplie d'obstacles, nécessitant une réflexion approfondie sur les implications sociales et économiques d'un tel changement.



Tags : espèces

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook