Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les fondateurs de Gameloft apportent à regret leurs titres à Vivendi





Le 7 Juin 2016, par

C’est l’épilogue de la première bataille entre Vincent Bolloré et la famille Guillemot. Les fondateurs de Gameloft ont décidé d’apporter leurs titres à l’OPA lancée sur le studio de jeu vidéo mobile par Vivendi. Une manière de reconnaître leur défaite.


L’offre publique d’achat hostile menée par la holding de Vincent Bolloré a porté ses fruits. Il est désormais propriétaire de la majorité du capital et des droits de vote de Gameloft, un des leaders mondiaux du jeu pour smartphones et tablettes. Les fondateurs du studio, Michel et Yves Guillemot, ont décidé d’apporter, « à regret », leurs actions à cette OPA ce mardi 7 juin, scellant ainsi définitivement le sort de Gameloft qui devient une des étoiles de la galaxie Vivendi.

« Dès lors qu'elle ne peut espérer de création de valeur d'un actionnaire majoritaire avec lequel elle est en profond désaccord sur la stratégie, la famille Guillemot annonce qu'elle a décidé, à regret, d'apporter l'essentiel de ses actions à l'OPA hostile initiée par Vivendi », ont expliqué les Guillemot, qui étaient pourtant farouchement opposés à cette opération.

Le prochain acte de cette pièce à deux temps concerne un plus gros morceau. Vivendi ne cache pas son ambition d’avaler Ubisoft, autre création des frères Guillemot. Le leader de l’industrie mondial du jeu vidéo (pour consoles et PC, cette fois) ne compte pas se faire dévorer par Vivendi qui a pourtant un appétit insatiable. Le prochain round est attendu pour la rentrée.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : vivendi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"









Rss
Twitter
Facebook