Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les français boudent ostensiblement le Livret A





Le 22 Août 2014, par

Le Livret A a perdu de sa superbe. Le « placement préféré des Français » ne l'est plus depuis que son taux de rémunération baisse. Depuis le 1er août, il se contente d'offrir un rendement de 1%, ce qui explique en grande partie pourquoi il est boudé.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
La désaffection pour le Livret A ne date pas de début août. En fait, la collecte totale depuis janvier a plafonné à 1,2 milliard d'euros. La balance reste positive, mais jusqu'à quand ? Rien qu'en juillet, les retraits ont été de 1,08 milliard supérieur aux dépôts. Et la collecte a été mauvaise en mai et en juin également : les retraits n'avaient alors excédé les dépôts que de respectivement 90 et 130 millions d'euros. Autant dire que d'ici la fin de l'année, le Livret A risque bien de plonger dans le rouge.
 
La tendance est nette d'une année à l'autre. Le résultat de la collecte sur les six premiers mois de 2014 a été de 1,2 milliard d'euros, contre 15,53 milliards durant même période de l'an passé. La différence est claire et nette. En janvier 2013, le plafond du produit d'épargne avait été relevé à 22 950 euros; cet effet d'aubaine a entraîné un regain d'intérêt, qui est largement retombé depuis.
 
Le taux de rémunération très faible du produit d'épargne, encore amplifié depuis le 1er août, fait en sorte que les Français se détourne clairement du Livret A. Populaire par nature, il est aussi utilisé comme « matelas » financier en cas de coup dur; or, en ces temps de crise, il est tentant de retirer de l'argent du Livret, faiblement rémunérateur, pour éponger une dépense imprévue et non budgétée.
 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook