Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les immatriculations neuves en hausse en novembre





Le 1 Décembre 2017, par Olivier Sancerre

Depuis le début de l'année, le marché français des voitures neuves se porte bien. C'est une fois encore le cas en novembre, selon les derniers chiffres du Comité des constructeurs français (CCFA), avec en ligne de mire un objectif à deux millions d'immatriculations neuves pour 2017.


Le nombre d'immatriculations neuves qui ont été enregistrées en novembre a dépassé les 180 000 unités. C'est une progression de 10,3% par rapport au même mois de 2016, ou de 5,1% si l'on prend en compte les jours ouvrés comparables. Une performance remarquable qui correspond bien à ce que vit le marché depuis le début de l'année. 1,92 million de véhicules neufs ont été vendus en France en onze mois, et tout indique que le marché franchira le seuil des 2 millions d'ici la fin de l'année, ce sans soutien artificiel.  La croissance depuis janvier s'établit à 5,3%, alors que le CCFA avait estimé une progression de 3 à 4%.

Ce sont les constructeurs français qui tirent leur épingle du jeu. Leurs ventes ont en effet progressé de 20% au mois de novembre. Le groupe PSA, qui domine le marché français avec une part de 32%, en profite tout spécialement : la croissance de ses immatriculations neuves a été de 34,1% le mois dernier ! Une performance due en grande partie aux 6 300 véhicules neufs écoulés par Opel, aux mains de PSA depuis cet été. Mais les marques « maison » progressent elles aussi : +24,5% pour Peugeot, +10,78% pour Citroën, et mêne +13,84% pour DS dont les ventes ont plongé ces derniers mois.

Le résultat de Renault est moins flamboyant malgré une progression des immatriculations neuves de 5,3%. La marque Dacia est en grande forme avec une croissance de 14,1%, tandis que la performance de la marque Renault n'est que de 3,2%. Des nouveautés, comme le futur Duster, sont attendues pour relancer les ventes. Le groupe Renault détient 24,2% du marché français, un chiffre en recul de 1,1 point. Enfin, il s'est vendu 47,8% de voitures à motorisation essence, contre 46,7% de diesel. Les voitures 100% électriques comptaient 0,9% du marché.



Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute













Rss
Twitter
Facebook