Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les investisseurs américains mettent l'attractivité de la France sous pression





Le 29 Février 2024, par François Lapierre

En 2023, le sentiment des investisseurs américains concernant le climat des affaires en France a montré des signes de fragilité, marqués par une attractivité en baisse pour la deuxième année consécutive. La France se trouve à un tournant pour maintenir sa position de leader européen en matière d'attractivité économique.


Recul de l'attractivité de la France

Selon une étude menée par la Chambre de commerce américaine en France (AmCham) en collaboration avec Bain & Company, qui a recueilli les opinions de 140 dirigeants de filiales d'entreprises américaines, l'enthousiasme à recommander la France comme terre d'investissement a fléchi, retombant à des niveaux antérieurs à la pandémie de Covid-19. 

Cette réticence des investisseurs américains à s'engager davantage en France est alimentée par plusieurs facteurs, notamment le coût du travail élevé, un climat social tendu, une fiscalité jugée lourde, ainsi que par une complexité administrative et réglementaire perçue comme décourageante.

Marc-André Kamel, un responsable de l'AmCham, a mis en lumière cette situation préoccupante en indiquant que malgré des éléments positifs, les signaux d'alarme qui se sont multipliés depuis deux ans ne peuvent être ignorés. Il a souligné une érosion de l'attractivité de la France, même comparée à l'année précédente.

Vers une simplification et une réforme attendue

Néanmoins, l'étude ne manque pas de reconnaître les forces de la France, notamment son dynamisme malgré un contexte international marqué par des tensions géopolitiques, une crise énergétique et une inflation significative en 2023. La France est louée pour sa capacité à rester attractive aux yeux des investisseurs américains, notamment grâce aux efforts de l'État pour limiter l'impact de la hausse des prix de l'énergie et aux réformes pro-business initiées depuis la réélection d'Emmanuel Macron, accueillies favorablement par 67% des répondants.

Pour autant, certains « irritants historiques », tels que le coût du travail, le climat social, ou encore la fiscalité, refont surface et menacent de compromettre les progrès réalisés. L'AmCham France recommande notamment de limiter la surtransposition des normes européennes en droit français et insiste sur la nécessité pour le gouvernement de mettre rapidement en œuvre les réformes annoncées, à l'image de l'ajustement des cotisations sociales et la simplification administrative.

L'appel à une action gouvernementale rapide et déterminée est clair. La présidente de l'AmCham France, Natacha Rafalsky, souligne l'importance de la concrétisation des réformes annoncées et de la mise en œuvre de la loi « Simplification/Pacte II », très attendue par le milieu des affaires. Le « choc de la simplification », annoncé par le président Macron en 2021, est jugé plus nécessaire que jamais pour renforcer l'attractivité de la France. Dans ce contexte, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a promis une nouvelle loi visant à renforcer l'attractivité financière de la France pour le printemps.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook