Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les masques de protection, produit vedette de la grande distribution





Le 20 Juillet 2020, par La rédaction

Les masques de protection font la fortune de la grande distribution. Obligatoire dans les lieux publics clos depuis le lundi 20 juillet, le masque est devenu un article indispensable pour les consommateurs.


Chiffre d'affaires de 175 millions d'euros

Les masques de protection chirurgicaux ou en tissu sont désormais largement disponibles dans les rayons des supermarchés et hypermarchés depuis que la grande distribution a obtenu l'autorisation de vendre ces articles le 4 mai dernier. Les consommateurs peuvent en acheter facilement depuis le déconfinement, alors que c'était plus difficile durant les semaines du confinement. Et à en croire le panéliste Nielsen, ils en achètent beaucoup : le chiffre d'affaires pour ces produits a atteint 175 millions d'euros durant les dix dernières semaines.

C'est du 11 au 17 mai que les ventes ont été les plus importantes, puisque les masques ont accumulé 37 millions de chiffre d'affaires. Le 11 mai marquait aussi le premier jour du déconfinement. Les ventes ont été bien moindres par la suite, mais elles demeurent robustes en oscillant entre 8 et 10 millions d'euros depuis le 8 avril. Nielsen relève une progression du chiffre d'affaires de deux millions durant la semaine du 6 au 12 juillet (10 millions d'euros de ventes, contre 8 millions les trois semaines précédentes).

Les ventes vont augmenter

Les ventes de masques de protection ont représenté 14% de la croissance du rayon des produits de grande consommation sur les dix dernières semaines, observe le panéliste. Il est d'ailleurs très probable que le chiffre d'affaires de ces articles va connaître un rebond dans les prochaines semaines, alors qu'obligation est désormais faite du port du masque dans les lieux publics clos depuis ce lundi 20 juillet (l'amende en cas de non-respect est de 135 euros… Plus cher qu'un masque !).

Pour ce qui concerne le gel hydroalcoolique, les ventes ont représenté un chiffre d'affaires de 78 millions d'euros durant les dix dernières semaines. C'est pendant la semaine du déconfinement, du 11 au 18 mai, que les ventes ont été les plus importantes : 8 millions d'euros. Depuis, elles s'établissent à 3 millions d'euros par semaine.



Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare













Rss
Twitter
Facebook