Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les nouveaux jeux Pokémon s’arrachent en France





Le 4 Décembre 2016, par

Nouveau succès pour Nintendo et les Pokémon, ces créatures virtuelles que les joueurs doivent collectionner. Après l’application mobile Pokémon GO qui compte toujours des millions de joueurs malgré une sortie estivale, l’éditeur japonais connait un nouveau carton avec Pokémon Soleil et Lune.


La franchise Pokémon n’appartient pas complètement à Nintendo, mais l’éditeur possède une grande part du capital de la Pokémon Company. Un succès de cette dernière se répercute nécessairement sur les comptes du constructeur, et c’est le cas des dernières aventures des Pokémon (Soleil et Lune) disponibles sur la console 3DS.

Les deux jeux, sortis le 23 novembre, se sont vendus à 425 000 exemplaires uniquement en France durant sa première semaine de commercialisation. Le million sera sans doute atteint en 2017. Habituellement, il faut de trois à quatre ans pour qu’un jeu à succès franchisse ce seuil, c’est dire la grande forme de la franchise. Pour donner un ordre d’idée, les précédents opus Pokémon X et Y s’étaient écoulés à 125 000 exemplaires durant sa première semaine de vente…

Ces deux nouveaux jeux Pokémon connaissent une même fortune partout dans le monde : en Europe, Nintendo a vendu 1,5 millions d’unités, du jamais vu. Les deux millions ont été dépassés au Japon, et aux États-Unis la barre des 4 millions est toute proche. Sur dix jours, ce sont 7,5 millions de jeux qui ont trouvé preneur.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : nintendo

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook