Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les patrons de TPE jugent durement la politique du gouvernement





Le 27 Février 2015, par

La politique économique du gouvernement est toujours aussi peu apprécié par les patrons des très petites entreprises. Le baromètre réalisé par l’Ifop pour Fiducial montre que la défiance est toujours d’actualité.


Les patrons de TPE jugent durement la politique du gouvernement
Seuls 27% des patrons de TPE pensent qu’un rebond de l’économie aura lieu avant 2017, d’après les chiffres consultés par Le Figaro. 45% sont franchement pessimistes, anticipant une récession. Pour 28%, il faudra plutôt s’attendre à une stagnation de la situation économique. Plus de 60% indiquent ne pas voir de décrue du chômage avant 2018… ou après.

Pour 85% d’entre eux, le marché de l’emploi ne bougera pas beaucoup cette année (9% seulement songent à embaucher en 2015). Quant à la loi Macron, elle ne sera pas de nature à faire évoluer les choses et relancer la croissance pour 55% des interrogés. En revanche, 8% seulement estiment que le projet du ministre de l’Économie n’est pas de nature à remettre en cause les équilibres économiques et sociaux.

La loi Macron reçoit par ailleurs deux bons points, l’un pour la négociation branche par branche pour les compensations au travail dominical (54% des patrons pensent qu’il s’agit d’une bonne mesure). Les 12 dimanches travaillés au lieu de 5 par an sont également salués (par 53% des patrons de TPE). D’autres dispositifs de la loi sont moins bien notés, comme l’ouverture à la concurrence des professions réglementées (inefficace pour 59% des interrogés). Difficile de plaire à tout le monde.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : macron, tpe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook