Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les patrons des petites entreprises ne gagnent pas des fortunes





Le 5 Janvier 2024, par Aurélien Delacroix

Une étude de la CPME révèle des chiffres surprenants sur la rémunération des dirigeants de TPE et PME en France. Loin de l'image du patron richement rémunéré, une grande majorité gagne moins de 4.000 euros par mois, et un sur cinq moins que le SMIC.


La réalité salariale des petits patrons

L'enquête de la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME) dévoile des statistiques éloquentes sur les revenus des dirigeants de TPE-PME en France. Selon cette étude, un dirigeant de TPE-PME sur cinq perçoit une rémunération mensuelle nette inférieure à un SMIC, soit moins de 1.400 euros. Ce chiffre vient contredire l'image répandue du patron grassement rémunéré. De plus, 31% des dirigeants interrogés gagnent entre 1.400 et 2.600 euros par mois, tandis que 25% se situent dans la tranche de 2.600 à 4.000 euros. Seulement un quart dépasse la barre des 4.000 euros mensuels.

La CPME, dans son communiqué, a tenu à souligner les défis auxquels ces entrepreneurs doivent faire face. « Il est parfois bon de rappeler les difficultés auxquelles sont confrontés les chefs d'entreprise sur le dos desquels les règles et contraintes s'accumulent », a déclaré l'organisation. Cette déclaration met en lumière les nombreuses pressions réglementaires et financières pesant sur ces dirigeants, souvent considérés comme des modèles réduits de grandes entreprises, bien qu'ils opèrent dans des réalités très différentes.

Des contraintes et des difficultés multiples

L'étude, fondée sur un questionnaire en ligne, a été menée auprès de 1.331 entrepreneurs adhérents à la CPME, entre le 20 novembre et le 17 décembre 2023. Elle intervient dans un contexte où le SMIC a été revalorisé de 1,13%, passant à 1.398,69 euros nets mensuels au 1er janvier, suite à la hausse des prix.

La situation des dirigeants de TPE-PME, souvent perçue à tort comme confortable et lucrative, révèle en réalité une autre facette de l'entrepreneuriat en France. Les chiffres de la CPME démontrent que la majorité de ces entrepreneurs naviguent dans un contexte économique complexe, avec des rémunérations qui reflètent les défis et responsabilités qu'ils assument au quotidien. 




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook