Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les petits commerçants veulent l'équité fiscale totale avec Amazon





Le 28 Mai 2021, par La rédaction

500.000 commerçants, regroupés dans un collectif « Sauvons nos commerçants », dénoncent la position de force d'Amazon et des pure-players d'internet. Ils demandent une « équité fiscale totale ».


Privilèges exorbitants

La crise sanitaire a eu pour effet de propulser les ventes sur les grandes plateformes en ligne, tandis que les commerçants ont dû fermer leur rideau et réduire leur activité. Beaucoup se sont mis à la vente en ligne, mais pour bon nombre d'entre eux cela n'a pas compensé les pertes. Un collectif, « Sauvons nos commerçants », s'est mis en place, il comprend des petits commerces indépendants, mais aussi des centres commerciaux et même de grandes chaînes mondiales.

Tous ont un ennemi en commun : les « pure players » d'internet et tout particulièrement Amazon. Ce demi-million de commerçants dénoncent vigoureusement les « privilèges exorbitants dont bénéficient [les géants du web] » avec l'assentiment de l'État, assurent-ils. Une de ces injustices pointées par le collectif est celle fiscale : non seulement face à la TVA, mais aussi au niveau du paiement de l'impôt. Amazon est reconnu pour ses pratiques d'optimisation fiscale…

Réforme fiscale

Autre grief, l'installation des surfaces commerciales. Un centre commercial doit obtenir de nombreuses autorisations contraignantes, quand un entrepôt d'Amazon peut s'établir sans beaucoup de difficulté. Reste à déterminer si cet entrepôt est une surface commerciale de vente à proprement parler. Enfin, ces géants du web seraient dommageables pour les territoires : centre-ville désertés, ballet incessant des livraisons. Enfin, les commerçants pointent l'impact environnemental « désastreux » des entreprises du web.

Le collectif veulent donc une réforme fiscale qui permettrait d'atteindre une équité totale entre les commerces et les pure players d'internet. Il exige aussi un moratoire sur l'implantation des entrepôts, des sanctions plus dures pour les cas de concurrence déloyale, ainsi qu'une contribution pour le principe du pollueur-payeur.



Tags : amazon

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook