Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les prix des billets d'avion vont augmenter





Le 9 Novembre 2023, par Aurélien Delacroix

Alors que les vacances d'hiver approchent, les consommateurs français doivent se préparer à une augmentation marquée du coût des billets d'avion, avec des tarifs qui ont grimpé en flèche depuis le début de l'année. Entre les coûts opérationnels croissants et les nouvelles taxes environnementales, l'industrie aérienne navigue dans une période de turbulences financières et organisationnelles.


Hausse progressive des tarifs aériens

Depuis l'été dernier, les prix des billets d'avion ont connu une ascension notable, effaçant toute trace des réductions précédemment observées. En septembre, la hausse a atteint 5,8%, portant l'augmentation cumulée depuis janvier à 10,6%. Cette tendance est principalement attribuée à l'escalade du prix du kérosène, un composant majeur des coûts opérationnels des compagnies aériennes, représentant entre 30% et 40% des charges. Marc Rochet, président de la commission compétitivité de la Fédération Nationale de l’Aviation et de ses Métiers (Fnam) et membre de la direction du groupe Dubreuil, a justifié auprès de Capital la nécessité de répercuter ces coûts sur les prix des billets.

Au-delà de l'augmentation du kérosène, d'autres facteurs contribuent à cette montée des prix. Les compagnies aériennes font face à des hausses dans presque tous les postes de dépenses, incluant la maintenance, la main d'œuvre, et diverses redevances et taxes. La Fnam exprime une vive opposition à une taxe envisagée par le gouvernement dans le cadre du projet de loi de finances pour 2024, destinée à financer la transition écologique. Cette taxe serait en grande partie supportée par les compagnies aériennes et s'appliquerait à une partie significative du chiffre d'affaires des grands aéroports français, ajoutant ainsi une pression supplémentaire sur les finances déjà tendues du secteur.

Des billets d'avion toujours plus chers

Anne Rigail, directrice générale d'Air France, admet que les coûts de la transition environnementale se reflètent inévitablement dans les tarifs pratiqués. La Fnam prévoit que les initiatives politiques actuelles pourraient entraîner une augmentation substantielle des coûts pour les consommateurs, notamment sur des liaisons longues distances telles que Paris-La Réunion, avec une prévision d'augmentation de 33% à 56,6% d'ici à 2030.

L'été 2023 a été marqué par un regain d'activité pour l'industrie aérienne, avec un volume proche de celui de l'année de référence 2019. Cette tendance positive est attendue pour continuer pendant la saison hivernale. Toutefois, les passagers doivent anticiper des perturbations, notamment entre janvier et février 2024, en raison de travaux de modernisation du contrôle aérien, qui entraîneront l'annulation de nombreux vols au départ de Paris.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook