Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les prix des carburants en repli, une première depuis juillet





Le 3 Octobre 2023, par La rédaction

Pour la première fois depuis début juillet, les prix des deux carburants les plus consommés en France, le gazole et l'essence sans plomb 95-E10, ont connu une baisse notable. Cette diminution intervient au moment où les grandes enseignes de distribution ont lancé des opérations à prix coûtant pour les carburants.


Enfin une baisse significative des prix des carburants

Selon les données hebdomadaires du ministère de la Transition écologique arrêtées au vendredi 29 septembre, le prix moyen du litre de gazole a reculé de 2,9 centimes pour atteindre 1,9121 euros, tandis que l'essence sans plomb 95-E10 a vu son prix chuter de 3,4 centimes pour s'établir en moyenne à 1,9102 euros le litre. Jusqu'à cette date, le gazole et l'essence avaient connu une hausse quasi-constante depuis le 7 juillet, où ils s'affichaient respectivement à 1,6658 euro et 1,7895 euro le litre. Seule une exception a été observée mi-août avec un recul d'un peu plus d'un centime pour le gazole.

Il est à noter que la semaine précédente, les deux carburants étaient proches de leur plus haut niveau de l'année. Cette baisse des prix s'inscrit comme un événement notable dans le paysage économique et énergétique français. Les grandes enseignes de distribution, telles que Leclerc, Carrefour et Casino, ont initié des opérations de carburants à prix coûtant depuis vendredi dernier. 

Pétrole à prix coûtant dans la grande distribution

Selon les observations, ces initiatives ont eu un impact limité, mais néanmoins significatif, sur la baisse des prix à la pompe. Ces enseignes prévoient de multiplier ce type d'opérations jusqu'à la fin de l'année. Par ailleurs, la stabilité du prix du pétrole brut a contribué à cette diminution des prix des carburants. Le baril de brent de la mer du Nord s'est stabilisé à 95,2 dollars la semaine dernière, mettant un terme à la montée récente des prix des carburants due à la hausse des prix du pétrole brut.

La baisse des prix du gazole et de l'essence sera certainement perçue comme un soulagement pour les consommateurs et peut être attribuée à un ensemble de facteurs. Les initiatives des grandes enseignes de distribution et la stabilité du prix du pétrole brut ont joué un rôle dans cette diminution des coûts. Il reste à voir si cette tendance se maintiendra dans les semaines à venir, compte tenu de l'incertitude persistante autour de l'économie mondiale et du marché de l'énergie.



Tags : carburants

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook