Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les recettes amères du Medef pour créer un million d'emplois





Le 15 Septembre 2014, par

Un million d'emplois créés en France : l'objectif est ambitieux, mais pour le Medef, il est possible de l'atteindre. Mais pour ce faire, il faudra faire des sacrifices.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Les Echos  détaillent les mesures de ce plan choc du patronat pour créer un million d'emplois en France. Des propositions qui vont faire grincer des dents : suppression de jours fériés, durée légale du travail ou encore salaire minimum sont dans le collimateur du Medef.
 
« Comment relancer la dynamique de création d'emplois en France ? », tel est le titre de cette étude de cinquante pages dont les propositions sont en mesure, croit le Medef, de relancer l'activité économique en France. Il ne s'agit cependant que d'« éléments de travail », croit-on bon de préciser au sein de l'organisation patronale qui sait à quel point le calendrier politique est explosif cette semaine.
 
Parmi les mesures préconisées, on trouve par exemple la suppression de 2 jours fériés sur les 11 que compte l'année : cela contribuerait à générer 1% de croissance et 100 000 emplois. Déroger au Smic pour certaines catégories de demandeurs d'emplois équivaudrait à créer de 50 à 100 000 emplois supplémentaires dans les cinq prochaines années. Idem si l'on peut remonter les seuils sociaux. L'ouverture des commerces le soir et le dimanche : de 50 000 à 200 000 emplois nouveaux dans le tourisme, et jusqu'à 100 000 de plus dans le commerce et la distribution.
 
Seul hic : le coût politique de ce catalogue de mesures. Et qui pourrait bien mettre au chômage le gouvernement qui s'y lancerait.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par YAM46 le 15/09/2014 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comment, en travaillant plus longtemps et étant payés moins, l'on créé des emplois
avec ces "gens là", 4+4=5
il faudrait qu'ils retournent en classe.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook