Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les restaurants Quick en France désormais propriétés de HIG Capital





Le 3 Août 2021, par Olivier Sancerre

L'enseigne Quick change de main. Le Groupe Bertrand a cédé le réseau de restauration rapide à HIG Capital. Le fonds américain va verser 240 millions d'euros.


Conversion en Burger King

Le Groupe Bertrand cède la chaîne de restauration rapide Quick en France au fonds américain HIG Capital, pour la somme de 240 millions d'euros. Ce sont 107 points de vente du réseau qui sont donc cédés, avec comme particularité de ne vendre que de la viande halal, dont le groupe s'était fait une spécialité. Ces restaurants servent 36 millions de repas par an. 

Cet investissement permettra de « soutenir l'équipe de management de Quick durant la phase de transition vers un groupe indépendant », explique HIG Capital. L'opération a aussi pour objectif « d'accélérer l'expansion du réseau de restaurants avec l'objectif d'en doubler le nombre dans les prochaines années ». Sur son chemin, l'enseigne Quick tombera sur un rival de plus en plus puissant : Burger King, autre propriété du Groupe Bertrand.

Une enseigne spécialisée dans le halal

C'est fin 2015 que le Groupe Bertrand empoche l'enseigne Quick, présente en France depuis les années 80. À l'époque, le réseau comptait 401 restaurants dans l'Hexagone, mais aussi en Belgique et au Luxembourg (qui furent vendus quelques mois plus tard à QSR Belgium), ainsi qu'en Tunisie, au Maroc ou encore en Turquie. Mi-2016, l'entreprise mettait aussi la main sur la marque Burger King pour la France, lançant dans la foulée un plan de conversion des Quick sous cette nouvelle bannière.

Les derniers Quick qui n'avaient pas encore été convertis sont désormais la propriété de HIG Capital. La société est spécialisée dans l'investissement en fonds propres et en dette dans les entreprises de taille intermédiaire. Elle est à la tête de 45 milliards de dollars d'actifs sous gestion.



Tags : Quick

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook