Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les salaires augmentent… mais pas autant que l'inflation





Le 10 Novembre 2022, par Olivier Sancerre

Les salaires dans le secteur privé ont augmenté, mais pas autant que l'inflation. Certaines catégories de salariés bénéficient cependant d'une augmentation plus rapide de leurs rémunérations que d'autres.


Hausse des salaires de 3,7% sur un an

Dans le secteur privé, les salaires ont progressé de 0,9% au troisième trimestre, selon le bilan de la Dares (Direction de l'Animation de la recherche, des Études et des Statistiques). Sur les douze derniers mois, la hausse des salaires s'établit à 3,7% (+1,1% au second trimestre). Au deuxième trimestre, cette hausse sur un an était de 3,1%. Sur le papier, cela représente une augmentation sensible des rémunérations, mais elle ne compense toujours pas à la flambée de l'inflation.

L'Insee a en effet enregistré une inflation de 6,2% au mois d'octobre sur un an (+5,6% en septembre). De fait, si les salaires augmentent, ils ne progressent pas suffisamment pour rattraper la hausse des prix à la consommation. Les salariés continuent donc de perdre du pouvoir d'achat dans ces conditions. 

Dans les entreprises de moins de 10 salariés, les rémunérations augmentent plus rapidement

La Direction des statistiques rattachée au ministère du Travail publie deux indicateurs supplémentaires qui permettent d'affiner l'analyse. Il y a le calcul sur le salaire mensuel de base qui regroupe l'ensemble des salariés, et il y a le salaire horaire de base des ouvriers et des employés (SHBOE) qui se concentre sur les rémunérations dans les entreprises de moins de 10 employés.

Au troisième trimestre, le SHBOE a augmenté de 1,2%, donc plus rapidement que le salaire mensuel de base. Sur douze mois glissants, la hausse est de 4,4%, à comparer aux 3,7% de l'ensemble des salariés. Cet indicateur est particulièrement sensible aux variations du Smic, or, le salaire minimum a bénéficié de plusieurs hausses ces derniers mois.



Tags : salaires

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook