Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les salaires non-cadres progressent fortement en 2019





Le 17 Octobre 2019, par Olivier Sancerre

Les salariés non-cadres ont bénéficié d'une hausse solide de leur rémunération cette année : selon le cabinet Randstat, l'augmentation moyenne est de 1,8%, à l'identique de l'an dernier.


Moins que les cadres, mieux que le smic

Malgré les difficultés conjoncturelles, le croissance en France reste bien orientée avec 1,7% en 2018 et 1,3% attendu en 2019. Cela stimule l'économie et par conséquent, le marché de l'emploi : les employeurs ont plus de difficulté à recruter les profils, ce qui augmente les fiches de paie. « Le dynamisme retrouvé du marché de l’emploi se traduit, pour les chefs d’entreprise, par des difficultés croissantes à attirer les talents », explique Randstat.

Le 11e baromètre du cabinet sur les salaires montre une progression des salaires des non-cadres de 1,8% en 2019, une hausse identique à celle enregistrée l'an dernier. La situation contraste fortement avec l'augmentation moyenne perçue durant les trois années précédentes. En 2015, 2016 et 2017, la hausse des salaires des non-cadres s'était limitée à moins de 1% par année.

Salaire moyen à 1 636 euros

Les salariés non-cadres n'ont certes pas obtenu la même hausse des cadres (+2,4% en 2019), en revanche leur rémunération a davantage augmenté que les salariés au salaire minimum (+1,5%). Les non-cadres ont même gagné 7,6% de plus que les salariés au smic cette année. Le salaire moyen des non-cadres s'établit pour 2019 à 1 636 euros (+29 euros).

Autre différence importante : en fonction des statuts, la rémunération a plus ou moins progressé. Les ouvriers qualifiés, dont le salaire moyen est de 1 663 euros, en ont davantage profité avec une hausse de 2,2% en 2019. Pour les professions intermédiaires, l'augmentation n'est que de 1,3%, avec un salaire moyen de 1 869 euros. Enfin, les employés avec un salaire moyen de 1 607 euros, enregistrent une hausse de 1,2% seulement.



Tags : salaires

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"




Les entretiens du JDE

Madelin ou domino ?

L’esprit guerrier des soignants nous sauvera,

Pourrons-nous compter sur les banques ?

#Polanski : l’humiliation de Polanski dessert les femmes !

L’immédiateté et la viralité de l’information ont provoqué des changements radicaux dans nos comportements

Pourquoi l’éco sera pire que le franc CFA.

Alexis Duval, Tereos : « l’avenir de l’industrie sucrière européenne passe par une stratégie internationale »

Nous avons souhaité créer un magazine africain réellement indépendant












Rss
Twitter
Facebook