Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les salariés veulent une augmentation de 8,5%





Le 28 Juin 2022, par La rédaction

Entre l'inflation galopante et les difficultés de recrutement des employeurs, les salariés sont en position de force pour demander des hausses de leurs rémunérations. En moyenne, ils demandent une augmentation de 8,5%. Seront-ils entendus ?


Position de force

Le ralentissement économique, de plus en plus visible en raison des conséquences de la guerre en Ukraine, des difficultés d'approvisionnement et de l'inflation, n'a pas encore touché des salariés qui demandent en moyenne une augmentation de leurs rémunérations de 8,5%, selon une étude OpinionWay pour Grant Alexander. La hausse des prix les frappe aussi de plein fouet, et par ailleurs, les employeurs ont de plus en plus de mal à recruter : la question de la rémunération est donc cruciale pour 56% d'entre eux.

34% des salariés interrogés demandent une hausse supérieure de 5%, 28% veulent une augmentation des salaires comprises entre 6 et 10%. Les employés sont ceux qui exigent la hausse la plus élevée (+9,8%), devant les CSP- (+9,1%). Les ouvriers demandent 8,5%. Les demandes sont une chose, la réalité en est une autre : dans les faits, les hausses obtenues sont beaucoup moins importantes.

La réalité moins généreuse

C'est pourquoi, en moyenne, les salariés espèrent décrocher des augmentations de 3,9%. Près d'un tiers (29%) pensent qu'ils n'obtiendront rien du tout. Néanmoins, 34% des sondés vont demander une évolution de leur statut qui pourrait déboucher sur un meilleur salaire.

Les salariés n'ont cependant pas que leur rémunération en tête quand vient le moment de négocier avec leur employeur. 19% d'entre eux ont comme priorité les conditions de travail, 15% le nombre de jours de télétravail. Si les demandes d'amélioration ne sont pas honorées, plus de la moitié d'entre eux (52%) se disent prêts à quitter leur emploi.



Tags : salaire

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook