Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les soldes d’hiver n’ont pas permis aux commerçants de redresser la barre





Le 19 Février 2019, par

Les soldes d’hiver n’ont visiblement pas permis de redresser le chiffre d’affaires des commerçants. L’activité avait déjà connu un trou d’air en fin d’année, au plus fort de la crise des « gilets jaunes ».


Le bilan dressé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris et d’Ile-de-France, ainsi que les constats dressés par plusieurs organisations professionnelles montrent que malgré six semaines de remises, les consommateurs n’ont pas été au rendez-vous. Du moins pas suffisamment pour permettre au secteur de bénéficier d’une embellie. Selon la CCI de Paris, deux tiers des commerçants ont enregistré des ventes « inférieures » à celles des soldes d’hiver précédents. Plus de 8 commerçants sur 10 (84% exactement) estiment que le mouvement des « gilets jaunes » a eu des conséquences importantes sur leur activité.

Les manifestations ont lieu le samedi, jour traditionnel de forte fréquentation dans les magasins. Mais les blocages et les violences en marge des cortèges ont fortement impacté les revenus : la baisse du chiffre d’affaires est de 0,9% pour les grands magasins, et de 2,4% pour les enseignes de l’habillement, selon le décompte de l’Alliance du Commerce. L’organisation relève néanmoins que les magasins des centres-villes ont accusé une chute de 2,3%, alors que ceux installés en périphérie ont profité d’une hausse de même ampleur.

Les 260 enseignes fédérées au sein du Procos font mention d’une stagnation des ventes en janvier par rapport à l’année précédente, et d’une baisse de 3,5% pour le mois de février. La météo a permis de vendre plus facilement des vêtements chauds. Toutefois, ce n’est pas la panacée. Malgré un événement de moins en moins important pour les consommateurs, les commerçants restent attachés aux soldes : c’est le seul moment de l’année où ils peuvent vendre à perte.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : soldes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook