Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les stations de ski rouvrent… avec le Pass sanitaire





Le 6 Décembre 2021, par Paolo Garoscio

La réouverture des stations de ski a eu lieu le 4 décembre 2021, pour le plus grand plaisir des passionnés mais, surtout, des professionnels du secteur, frappés de plein fouet par la crise sanitaire en 2020 qui avait laissé à l’arrêt les remontées mécaniques en France et un peu partout en Europe. Mais la situation sanitaire ayant empiré depuis la rentrée 2021, cette réouverture s’est faite sous le signe du Pass sanitaire obligatoire.


Le taux d’incidence du virus en France dépasse 200

Pixabay/derwiki
Pixabay/derwiki
Gabriel Attal avait prévenu dès novembre 2021 : les chances pour que le Pass sanitaire soit obligatoire sur les pistes de ski en France étaient nombreuses. La raison ? Une forte hausse du taux d’incidence du virus. Or, selon le protocole établi entre les professionnels des sports d’hiver et le gouvernement, le taux d’incidence devait rester sous la barre des 200 cas pour 100.000 habitants en France pour que le Pass sanitaire ne soit pas imposé.

Finalement, au moment de la réouverture des stations, le 4 décembre 2021, le taux d’incidence aura été bien supérieur à ce seuil. Il dépasse les 300 cas pour 100.000 habitants en France et la tendance est plutôt haussière, ce qui laisse supposer qu’il ne retombera pas sous cette barre au moins jusqu’en 2022. Les skieurs devront donc s’adapter.

Le Pass sanitaire obligatoire sur les pistes de ski

L’obligation du Pass sanitaire sur les pistes de ski est donc actée : toute personne de plus de 12 ans et 2 mois doit donc le présenter. Cela peut prendre la forme d’un schéma vaccinal complet (donc comprenant la 3e dose pour les personnes concernées selon les modalités fixées par le gouvernement), la preuve d’une guérison de la Covid-19 de moins de 6 mois ou encore un test négatif.

Cette dernière option concerne surtout les personnes non-vaccinées, et est devenue plus compliquée depuis fin novembre 2021. Le gouvernement, face à l’augmentation des cas de Covid-19, a réduit la validité du Pass sanitaire issu d’un simple test de dépistage négatif à seulement 24 heures après le prélèvement.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook