Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les super-héros sont les plus rentables au cinéma





Le 29 Décembre 2016, par

Les acteurs et actrices les plus rentables cette année ont tous et toutes joué dans des blockbusters de super-héros ! C’est le cas pour les premiers du classement établis par Forbes.


En tête de liste, l’actrice Scarlett Johansson est celle dont les films ont rapporté le plus d’argent au box office mondial cette année. En tout, ils ont généré 1,2 milliard de dollars. L’actrice était à l’affiche du dernier épisode en date de « Captain America », un des gros succès de l’année, ainsi que d’œuvres plus confidentielles comme « Ave, Cesar ».

Chris Evans, le « Captain America » du film éponyme, est second avec 1,15 milliard, suivi par Robert Downey Jr., qui incarne le super-héros Iron Man. Tous deux sont partenaires à l’écran de Scarlett Johansson. La suite du classement met toujours à l’honneur les super-héros puisqu’à la quatrième place on retrouve Margot Robbie, en tête d’affiche de « Suicide Squad », et dont les films ont rapporté 1,1 milliard.

Il faut descendre à la neuvième place pour voir l’actrice Felicity Jones, qui n’apparaissait dans aucun film de super-héros cette année — elle est l’héroïne de « Star Wars Rogue One ». Les films dans lesquels elle est apparue ont généré 805 millions de dollars.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : cinéma

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook