Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les tarifs réglementés du gaz vont baisser de 2% au 1er janvier





Le 17 Décembre 2018, par La Rédaction

Parmi les mesures annoncées pour répondre à la colère des « gilets jaunes », Edouard Philippe avait assuré que les prix de l’électricité et du gaz n’augmenteraient pas cet hiver. Les tarifs réglementés du gaz vont même baisser.


C’est désormais officiel : le ministère de l’Écologie a annoncé ce dimanche 16 décembre que les tarifs réglementés du gaz baisseront de 2% à partir du 1er janvier. Une bonne nouvelle pour les abonnés Engie qui profitent de ces prix réglementés. Le ministère précise : « Avec le gel de la Taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel (TICGN) au 1er janvier 2019, les tarifs réglementés fournis par Engie pour les consommateurs particuliers baisseront de près de 2 % par rapport à leur niveau de décembre 2018 ». Par ailleurs, ces tarifs n’augmenteront pas « jusqu’à la fin du mois de juin 2019 », conformément à l’engagement pris par le Premier ministre pour calmer la grogne des « gilets jaunes » sur le pouvoir d’achat. 

Le gouvernement a demandé à Engie de procéder à une opération de couverture sur les volumes de ventes aux tarifs réglementés entre février et juin de l’année prochaine. « Cette opération conduira à la suspension, pour ces cinq mois, de la formule d’évolution des tarifs réglementés d’Engie actuellement utilisée », explique le ministère de l’Écologie dans son communiqué. Cette mesure de couverture est nécessaire afin de garantir un gel effectif des tarifs réglementés du gaz.

Et si jamais les coûts d’approvisionnement, sur lesquels se base la formule de calcul de variation des tarifs réglementés, devraient fortement augmenter pendant la période, le gouvernement demandera à l’opérateur de cesser ses opérations. Actuellement, les conditions de marché sont favorables (notamment grâce à la baisse récente des prix du pétrole), mais leur évolution reste une inconnue. 



Tags : gaz

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook