Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les tarifs réglementés du gaz vont baisser en août





Le 30 Juillet 2019, par La rédaction

Les ménages qui utilisent le gaz pour la cuisine ou pour se chauffer vont bénéficier d'une baisse de prix sur leur facture : les tarifs réglementés vont en effet baisser à compter du 1er août.


La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a proposé une nouvelle baisse des tarifs réglementés du gaz. Ils baisseront en moyenne de 0,5% à compter du 1er août, avec des nuances selon la consommation du gaz. Ainsi, les ménages qui se chauffent et qui cuisinent au gaz auront droit à une baisse de 0,3%. La diminution ira jusqu'à 0,6% pour ceux qui se chauffent au gaz. En revanche, les abonnés aux tarifs réglementés qui se servent du gaz pour la cuisson se contenteront d'une baisse de 0,1% seulement.

La baisse du mois d'août est appréciable, mais elle est beaucoup moins forte que celle enregistrée en juillet : le mois dernier, elle s'établissait en effet à 6,8%. Quoi qu'il en soit, les ménages continueront de profiter de tarifs toujours moins élevés sur le gaz. Ils sont 4,2 millions à avoir souscrit aux tarifs réglementés d'Engie. Des tarifs qui ont vocation à disparaitre à terme : le gouvernement a en effet prévu d'y mettre un terme en juin 2023, comme il est inscrit dans le projet de loi énergie-climat. Une décision motivée par un jugement du Conseil d'État qui a jugé les tarifs réglementés contraires au droit européen.

Il reste toutefois du temps pour profiter de ces prix en baisse, qui compenseront en partie les tarifs de l'électricité qui eux, vont augmenter de 1,23% au mois prochain. Les tarifs réglementés du gaz évoluent en fonction des prix sur le marché de gros, ainsi qu'en fonction des cours du pétrole.



Tags : gaz

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook